Acceuil

Un monde qui se veut radieux et humain est celui qui garantit à ses habitants les   mêmes chances de succès dans le respect des droits qui sont les leurs. Le progrès dans différents domaines et surtout dans le secteur de la communication a rapproché de nos jours les peuples de l’univers et a fait du monde un village planétaire. Ce constat ne suffit pas pour éradiquer la souffrance et la pauvreté qui existent malheureusement au niveau des populations vulnérables tant dans les pays développés que dans ceux en voie de développement.

Les raisons en sont multiples. Les couches les plus touchées sont celles des enfants et des femmes vivants en milieu rural. Elles font l’objet d’injustice, de discrimination et d’abus de toutes sortes.

 

L’idée forte véhiculée par les membres fondateurs de l’organisation Cercle de Réflexion et d’Appui aux Actions de Développement (CRAAD) est de faire en sorte que, les Hommes et les institutions acceptent par des actions percutantes, dans un élan de solidarité internationale d’extirper de leur rang l’esprit de fatalisme, pour s’engager dans la construction d’une société plus juste qui confère à ses habitants le droit d’un développement intégral et harmonieux. C’est à cette tâche que s’attellent les volontaires qui accompagnent CRAAD dans sa mission pour faire reculer progressivement les frontières de la pauvreté, de la misère, de l’injustice, pour restituer à ses habitants, toute la dimension de leur dignité et leur raison d’être.

Agir ensemble pour briser les chaines de l’injustice est notre appel à l’humanité pour que la volonté politique des gouvernants s’associe à celle de la société civile afin qu’à travers CRAAD le monde apporte un peu plus d’amour, le vrai amour à ses habitants.

C’est de ce constat que les membres fondateurs de Cercle de Réflexion et d’Appui aux Actions de Développement abrégé  (CRAAD), ayant des expériences et expertises diverses en matière de développement et soucieux d’entreprendre un développement durable avec un accent particulier sur l’épanouissement des jeunes et l’aspect genre ont décidé de mettre en place une structure relais pouvant accompagner les populations à la base et en particulier les jeunes et les femmes dans leurs combats quotidiens afin d’améliorer leurs conditions de vie à travers les activités suivantes :

Contribuer pour assurer le plein épanouissement, la protection, la bonne santé et la solidarité internationale des populations rurales;

-Promouvoir l’égalité entre les hommes et les femmes,

– Susciter et soutenir les initiatives locales de développement ;

– Promouvoir la création et l’accompagnement des groupements, des coopératives, des groupes de mutuelles de solidarité, d’épargne et de crédit, des banques communautaires, des associations de développement;

-Appui à la structuration, organisation et renforcements des capacités de comité de gestion des infrastructures communautaires, comité de développement des villages (CDV) et APE des écoles

– Accompagner les membres du Comité Gestion des Points d’Eau (CGPE)

– Promouvoir et gérer les Petites et Moyennes Industries (PMI) en vue de réinvestir les revenus générés dans la réalisation des projets d’intérêt communautaire ;

– Soutenir les personnes de 3e âge et les structures d’accueil des personnes vulnérables pour les impliquer dans les activités d’apprentissage afin de contribuer à l’amélioration de leurs conditions d’existence ;

– Contribuer et veiller à la protection de l’environnement pour garantir un meilleur cadre de vie à la population;

– Promouvoir le volontariat partout dans le monde comme source de Solidarité active pour le développement au service de l’humanité ;

– Initier ou renforcer les actions permettant d’accroître l’efficacité des organisations  et ou associations d’organisations pour leur permettre de réaliser des résultats performants ;

– Organiser des voyages d’études, des séminaires, des séances de formation, des conférences, des rencontres culturelles et touristiques, des salons, des chantiers de solidarité, des forums, des colloques, de visite d’échange, etc … dans le cadre du rapprochement et de la solidarité des enfants, des femmes et des peuples de part le monde ;

– Effectuer des recherches socio-économiques et en assurer une large diffusion pour répondre aux besoins des pays en développement ;

– S’intéresser à tous les aspects du développement socio-économique en coopérant étroitement avec toutes les institutions de développement.

– Faciliter l’accès au TIC des populations  en particuliers les populations rurales

-Appui aux collectivités et aux Communautés pour la mise en place du processus de la décentralisation

-Encadrement des jeunes

-Sensibilisation et conscientisation des populations à la santé communautaire à travers la sensibilisation de proximité sur la lutte contre le VIH/SIDA, le Paludisme, la Tuberculose,  le cancer et  le choléra …….)

-Recherche des financements pour le déclenchement de l’ATPC (Assainissement Total Piloté par la Communauté)

Les membres de CRAAD tiennent une fois par an leur assemblée générale au mois de décembre;  pour évaluer les activités réalisées et planifier les activités à mener.

Le conseil d’administration  qui est l’organe chargée d’exécuter les activités planifiées par l’assemblée générale se réunit une fois par mois pour voir l’évolution des activités,  les difficultés rencontrées et proposer des solutions.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑